Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 13:46

pour le respect de nos libertés en matière de soins, d'alimentation et de pédagogie


Voici une information très importante pour le respect de nos choix de vie, venant de Cécile HUNIN http://www.terrenouvelle-ecovillages.be.

"Il est important de réagir à temps !
Il en va de notre liberté et du droit individuel de choisir la façon de se soigner ...

De nouvelles réglementations européennes prévues pour 2009 veulent :

- décider de supprimer la vente légale des médicaments homéopathiques Weleda,

- ainsi que tous ceux reliés à l'anthroposophie (Rudolf Steiner).

De même la possibilité de culture biologique en biodynamie (marque Demeter),la pédagogie Steiner (dites écoles libres, ou écoles Waldorf, ainsi que les centres dédiés aux enfants handicapés moteurs ou cérébraux) sont remis en question dans la communauté européenne.

La raison principale en est la force des lobbies pharmaceutiques et cosmétiques qui sont menacés par le développement et l'intérêt de plus en plus de citoyens pour les aliments, médicaments et produits anthroposophiques (bien connus dans le monde germanique et répandus depuis plus d’ une quarantaine d’années dans d’autres pays).

La fondation Eliant a été créée pour soutenir un mouvement international pour le respect de nos libertés en matière d'alimentation, de soins et de pédagogie. Elle a pour but de rassembler un million de signatures (ce chiffre permet une véritable reconnaissance de la pétition auprès de Bruxelles).

Le site est par ailleurs bien conçu et très instructif.

http://www.eliant.eu/new/lang/fr/?p=1

Soutenez l’action ELIANT qui invite de nombreux citoyens consomm’acteurs à manifester leur refus d’une monoculture économique, sociale et culturelle.


Vous pouvez signer en ligne
en cliquant ICI
Repost 0
Published by Paprika - dans coups de gueule
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 08:40



La laïcité ne doit pas plier devant Benoît XVI

Appel autour de la venue de Benoit XVI en France du 12 au 15 septembre.


Signer l'appel
    Voir les signataires



Le pape a le droit de venir en France. Loin de nous l’idée de nous y opposer parce que nous sommes laïques. Mais cet accueil officiel, sur un mode révérenciel et sur fonds publics, ne va pas de soi.
[...]


Lire la suite: manifestepape.info
Repost 0
Published by Paprika - dans coups de gueule
commenter cet article
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 18:37

Un dossier qui tombe à pic ! (à sauvegarder sur votre ordi)
Merci et bravo à
 
http://www.next-up.org !
 
RFID * : "Intelligence", vie privée et . . .irradiation.*


PETITION A SIGNER EN LIGNE
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/BioinitiativeSignPetition.php


Dossier Grand Public RFID (Radio Frequency IDentification)

A lire avec images sur :
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/RFID.php#1


« Omniprésentes lorsqu'il y a communication sans fil,l es ondes Radio Fréquences (RF) irradient en CEM toute matière vivante et créent des interférences qui perturbent notre métabolisme cellulaire avec les conséquence délétères (1) que l'on connaît.

L'implantation sous-cutanée d'une puce RFID démontre une parfaite méconnaissance des dangers même à très faible dose des irradiations des RF,en effet on peut imaginer le pire, car la zone dite de sécurité du lobe omnidirectionnel d'irradiation de l'antenne avec les tissus et le sang est totalement'inexistante.(concernant l'antenne du téléphone portable elle est d'environ 23 mm (2) ).

Globalement, les puces, les étiquettes et les lecteurs RFID _sont une source d'émission RF supplémentaire quantitativement dite de masse qui contribue au renforcement du champ électromagnétique ambiant appelé électrosmog.

Plusieurs types de fréquences cohabitent au sein de la technologie RFID :
- les basses fréquences : 125 à 135 KHz,
- les hautes fréquences : 13.56 MHz,
- les ultra hautes fréquences (
UHF = HyperfréquencesMicro-Ondes) de 433 MHz, 863 à 915 MHz et 2,446 à2,454 GHz .

Grâce à la décision n° 2006-0841 de l'ARCEP (3),la puissance sur la bande de fréquence des hyperfréquences MO 865,6 à 867,6 MHz peut atteindre 2 Watts, elle est donc identique à celle des téléphonesportables en fréquence (900 MHz) et en puissance !.

L'interrogation par RF de la puce RFID, (encapsulation d'un microcircuit associé à une antenne en cuivre spiralée) se réalise grâce à un lecteur qui peut prendre diverses formes,ceci sans contact physique, ni visée directe puisque les lobes d'irradiation de l'antenne du lecteur/émetteur, de la puce ou de l'étiquette sont omnidirectionnels.

Les déclinaisons des liaisons RF peuvent être actives,semi-passives ou passives, dans ce cas l'énergie nécessaire à la transmission des informations stockées est fournie au moment de la lecture par . . . un champ électromagnétique émis par le lecteur, qui produit par induction un courant électrique permettant à l'antenne d'émettre un signal RF en retour. Les applications sont multiples, néanmoins toute personne qui porte une puce ou un objet comportant une étiquette RFID cachée (donc sans le savoir), peut-être soumise lors de ses déplacements à des dizaines, voire des centaines de connections à son insu.

Les puces RFID dites actives ont généralement une portée assez importante qui peut atteindre plusieurs dizaines de mètres. Nous n'aborderons pas l'aspect concernant la protection de la vie privée, néanmoins, en France on ne peut-être plus clair avec la CNIL : toute identification réalisée à l'insu de la personne est interdite, en conséquence il n'est pas nécessaire de rajouter un commentaire pour comprendre que la loi est totalement bafouée.

Ceux qui objectent que les puces électroniques contiennent un identifiant de type EPC (ElectronicProduct Code) (4) sont néanmoins confrontés à la réalité de sa non fiabilité (5), comme le prouve un test réalisé par la Annalee Newitz journaliste aumagazine "Wired", qui deux heures après s'être faite implanter une puce, a été victime d'une usurpation de son identité par un informaticien qui avait réussi à récupérer son identifiant et à contrefaire sa puce,etc . . .

Interrogé par Annalee Newitz au sujet du piratage de sa puce RFID sous-cutanée, John Proctor, directeur de la communication de Verichip, reconnaît qu'elle ne devrait jamais être utilisée seule, mais couplée à une vérification . . . des papiers d'identité !

Plus radicalement, il existe des appareils qui évidemment détectent, mais aussi peuvent détruire les puces en produisant un champ électromagnétique bref mais intense qui "grille" littéralement la puce, mais attention cela peut-être assimilé à un "outil illégal".

Comme pour la téléphonie mobile, la problématique avec les puces RFID_est EXPLOSIF car plus personne ne contrôle plus rien, l'ARCEP en premier, tout simplement car cela est devenu de facto impossible de par le contexte émergeant de convergence sans fin en cours créé par l'évolution multi technologique des réseaux notamment WiFi, WiMax, etc . . .

Décidément, co-promoteur du dérèglement climatique, l'électrosmog devient un paysage qui s'assombrit de plus en plus,en conséquence . . . le processus global d'extinction (6) ne peut que s'accélérer. »
Next-up



(1)
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/MicrowaveSyndromeMicroOndes.php#1
(2)
http://www.next-up.org/divers/Portables_manuels_extraits.php
(3)
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=INDI0630049A
(4)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Code_produit_électronique
(5)
http://www.generation-nt.com/rfid-sous-cutane-dhs-actualite-14457.html
(6)
http://www.next-p.org/pdf/JeanPierreLentinMorpheusProcessusGlobalExtinctionDeLaVie.p
df

***********************
http://www.stoppuce.be

Repost 0
Published by Paprika - dans coups de gueule
commenter cet article
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 16:16

Pendant des années STOPPPUCE a tenté de nous alerter, a envoyé des pétitions que je me suis efforcée de relayer

Aujourd'hui, au vu du peu d'intérêt de la plupart, STOPPUCE se met en stand by, tout en nous donnant des adresses d'associations plus puissantes qu'elle ...


=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Voici la dernière news reçue ce jour :

News n°55 du 1er Septembre 2008 :
Stand By de
 
http://www.stoppuce.be

Pour celui qui veut savoir, aucune explication n'est nécessaire.
Pour celui qui ne veut pas savoir, aucune explication n'est possible
.

Cher Abonné(e)s ,

Depuis plusieurs années , par des recoupements d'informations fiables, nos dossiers et divers moyens, nous avons tenté de vous mettre en garde, de vous prévenir - afin qu'il n'advienne pas - du destin que certains ont forgé pour l'humanité. Celui d'une mise sous contrôle total avant son remplacement par des robots.
Voici cinq ans, dire q'il y avait des projets d'implantation électronique des humains pour la surveillance relevait du "fantasme paranoïaque" et personne, hormis les spécialistes, n'avait entendu parler de "puces RFID ".(1) Aujourd?hui, on prépare l'implantation électronique cérébrale de soldats d'élite (2) et l'Union Européenne alloue d'importants crédits et facilités pour que les puces à radio - fréquence envahissent tous les domaines de la société et de notre vie quotidienne. Le grand marché de nos maladies, via l'industrie médicale, est devenu quant à lui, le grand cheval de Troie de l'implantation électronique des humains. (3) Par la nature de ses mises en garde, l'avis du groupe d'éthique des sciences et des nouvelles technologies auprès de la commission européenne, adopté le 16 mars 2005 : Aspects éthiques des implants TIC dans le corps humain (4) est sans ambiguïté sur la tyrannie qui nous menace jusque dans nos corps et nos esprits , par le biais de la convergence des nouvelles technologies , alias convergences NBIC ! (5) « La possibilité d'une utilisation industrielle des implants TIC comme moyen de créer des corps et des cerveaux plus performants à des fins économiques pose la question des limites à imposer à une telle utilisation. »

Nos libertés et acquis sociaux sont en train de fondre comme neige au soleil, en même temps qu'on assiste au saccage de notre si belle Terre et à la mise en esclavage globalisée des populations. Au profit des intérêts privés d'une minorité. Notre défi de sortir cela de l'ombre a été atteint. Il a connu son apogée avec l?émission "Questions à la Une " (6) à laquelle nous avons participé en Avril 2008.

"Il y a un temps pour tout sous le soleil ".

Celui de l'alerte et de la prévention est terminé. Nous ne pourrions plus que vous répéter sans cesse la même chose, en pire.

Quand la vague du tsunami arrive, ce n'est plus le moment de rester sur la plage à empiler quelques sacs de sable. Celui qui voulait savoir sait.

Pour les autres, nous ne pouvons rien. Il faudrait passer à des actions massives et fermes .

Hélas, malgré l'immense travail accompli, le peu d'intérêt rencontré ne donne pas les moyens à cette modeste initiative humaine d'aller plus loin sous cette forme, ni pour le moment. Tout porte presque à croire qu'une société de zombies complètement sous contrôle est ce qui plaît à la majorité !

A l'ancien lecteur désemparé qui se demanderait : "Que faire ? ", nous recommandons de se tourner vers des associations plus importantes, ce n'est pas cela qui manque en Belgique ni en France ! Vous en trouverez quelques - unes renseignées sur notre page de liens. Interpellez-les sur le sujet. Soutenez-les !

Au nouveau lecteur, qui, passant par ici, se demanderait de quoi on parle, nous suggérons, en plus du dossier du GEE , ces quelques autres lectures éclairantes :

- Du gouvernement électronique au transhumanisme :
Synthèse et réflexion éthique.

http://www.stoppuce.be/docs/e-gov_au_transhu.pdf

- Identité électronique et criminalisation du citoyen ordinaire :nos libertés vendues pour le profit :

http://www.stoppuce.be/docs/Dossier_de_presse.pdf

- Lettre ouverte aux intervenants médicaux :
http://www.stoppuce.be/docs/Lettre_ouverte.pdf


et tout ce à quoi on peut accéder à partir de nos pages.

Il est toujours opportun de faire connaître ces dossiers autour de vous! Profitez - en, cela ne restera peut-être pas éternellement en ligne.

Soyez attentifs : pour le moment, le site sera encore mis à jour en cas de nouvelle extrêmement urgente.

Ne vous laissez jamais "pucer", JAMAIS, sous aucun prétexte.

Et attention, une puce pourrait bien en cacher une autre ! (7) Ne nous leurrons pas : c'est une véritable insurrection des consciences qui est nécessaire si nous voulons dévier ce destin préparé pour nous.

A défaut, les prophéties les plus noires s'accompliront jusqu'à la lie. Or, contrairement à ce que certains croient, une prophétie n'est pas destinée à s'accomplir, mais à sauver.

Merci à ceux qui, au fil des années, ont participé d'une manière ou d'une autre à cette aventure !

Bonne chance à tous .

nb : Ceux qui, parmi vous, voudraient se concerter pour créer d'autres initiatives pourront être mis en contact avec d'autres abonnés de leur pays ayant le même souhait .

En ce cas, veuillez envoyer un mail nous permettant expressément de transmettre votre nom et votre adresse e-mail à ces personnes.

(1)
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/RFID.php

(2)
USA : des puces électroniques dans le cerveau des soldats
http://www.generation-nt.com/puce-armee-americain-soldats-c3b-sante-actualite-43704.h
tml


(3) La puce RFId et l'information médicale
http://www.sixi.be/La-puce-RFId-et-l-information-medicale_a643.html

(4) ASPECTS ÉTHIQUES DES IMPLANTS TIC DANS LE CORPS HUMAIN
http://ec.europa.eu/european_group_ethics/docs/avis20_fr.pdf

(5) Les enjeux sociétaux des technologies convergentes
http://www.ftu-namur.org/fichiers/Emerit48.pdf

(6) Questions à la Une : « Les puces électroniques »
http://video.google.fr/videoplay?docid=5703792437498334046&hl=fr

(7) Comment loger une puce dans votre cerveau ?
http://www.jp-petit.org/Presse/puce_dans_cerveau.htm

-------------------------

http://www.stoppuce.

Repost 0
Published by Paprika - dans coups de gueule
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 12:39
http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article5607

caricature-age-fache-caucasain-femme-elle-menace---RBC4_10.jpgCancer : petits soucis autour d’un gros vaccin

Deux jeunes femmes sont mortes en Allemagne et en Autriche, de façon « subite et inexpliquée », après une vaccination contre le cancer du col de l’utérus. Le lien de cause à effet n’est pas établi. Mais ces cas ravivent des questions sur les effets éventuels d’un produit-phare promu par de gros labos (Merck, Sanofi-Aventis), lancés à grand renfort de tam-tam en France fin 2006. D’autant que d’autres décès suspects ont été identifiés aux Etats-Unis.

par Philippe Bornard & Vincent Nouzille

Le communiqué est presque passé inaperçu. Deux jeunes femmes de 16 et 18 ans sont mortes en Allemagne et en Autriche d’une façon « subite et inexpliquée » après s’être fait vacciner contre le cancer du col de l’utérus. C’est
l’agence européenne du médicament (EMEA) qui a révélé cette information, le 24 janvier. L’agence ajoute avoir reçu des rapports sur d’autres décès de femmes, sans préciser combien de cas sont concernés.

L’agence est très prudente. Pour l’heure, les causes des décès n’ont pas été identifiées. Et aucune corrélation n’a été établie entre les décès et la vaccination. Le vaccin est toujours autorisé et l’agence prévient qu’elle va continuer de « surveiller de près » la sécurité du vaccin. Mais deux gamines qui meurent brutalement après une vaccination, de manière si suspecte que les autorités sanitaires sont alertées, voilà qui devrait susciter des questions et une enquête rigoureuse pour en savoir plus.

Cette information est, en tous cas, un mini-séisme potentiel pour les gros labos concernés, l’américain Merck qui a lancé ce vaccin (Gardasil) et a déjà vendu 13 millions de doses depuis 2006 dans le monde. Et le groupe franco-allemand Sanofi-Aventis qui commercialise le Gardasil avec Merck, via leur filiale commune
Sanofi Pasteur MSD, dans 19 pays européens, dont la France depuis novembre 2006.

Le ministre de la santé a accéléré le remboursement du vaccin

C’est aussi une très mauvaise nouvelle pour l’ancien ministre de la santé Xavier Bertrand, actuellement ministre du travail. Car Bertrand a tout fait pour que ce vaccin soit lancé en France. Il y voyait une « avancée majeure de santé publique » (déclaration sur Europe 1, le 12 février 2007).

Avant de quitter le ministère de la santé, il a même grillé les avis des comités d’experts en annonçant au pas de charge, courant 2007, que le vaccin serait remboursé par la sécu. Il l’avait reconnu lors d’une réponse à une question à l’Assemblée nationale, en ces termes :

« Soucieux de ne pas perdre de temps, je n’ai pas voulu attendre cette échéance – que normalement j’aurai dû respecter – (NDLR : que le Haut conseil de santé publique rende son avis) - pour demander à la Haute autorité de santé de lancer les études nécessaires. Nous pourrons ainsi admettre au remboursement ce premier vaccin avant le mois de juillet prochain » (NDLR : 2007).

Car le vaccin vaut… 406 euros ! Et nécessite 3 injections sur un an. Mi-2007, l’annonce a été faite que le vaccin serait remboursé à 65 % par la sécu. Une aubaine pour Merck et Sanofi-Aventis. Chiffre d’affaires espéré ? Entre 500 millions et 1 milliard d’euros sur 3 ans. Rien qu’en Europe, 1,5 million de filles ont déjà été vaccinées. Le vaccin est recommandé pour les filles de 14 ans et jusqu’à 25 ans avant les relations sexuelles. Une rente : 370 000 Françaises ont 14 ans chaque année.

Un rapport circonspect sur l’efficacité

Simple petit souci : l’efficacité tous azimuts de ce vaccin n’est pas établie, comme l’a pointé du doigt la Haute autorité de santé (HAS). En avril 2007, elle a rendu un avis favorable sur ce vaccin, tout en écrivant : « En l’état actuel du dossier, les données suivantes ne sont pas établies : (…) l’efficacité (NDLR : du vaccin) en prévention des cancers du col de l’utérus », ainsi que « le maintien de l’efficacité vaccinale au-delà de 5 ans ». (voir encadré 1).

Une efficacité contestée

Ce vaccin est-il efficace ? Oui ont répondu l’Union européenne, les Etats-Unis undefinedet d’autres pays (85 au total) en lui accordant une autorisation de mise sur le marché. Au vu des résultats d’essais présentés par le laboratoire lui même. Mais de nombreuses réserves subsistent, en voici quelques-unes :

1) Le vaccin n’est pas efficace contre le cancer mais contre les infections à papillomavirus qui surviennent 15 à 25 ans avant un éventuel cancer.
2) Le vaccin n’est efficace que contre certaines infections dûes à certains virus.
3) La majorité de ces infections disparaissent d’elles mêmes sans traitement, grâce aux défenses immunitaires des femmes concernées.
4) Fort heureusement, une minorité seulement des femmes ayant ce type d’infections développeront un cancer 15 à 25 ans plus tard. Or l’efficacité du vaccin n’a été testée que sur 5 ans.


Enfin, la meilleure prévention du cancer de l’utérus – les experts sont d’accord là-dessus – c’est le dépistage régulier par frottis. Il permet de détecter les cancers de l’utérus à un stade précoce. Dans les pays scandinaves, il aurait fait reculer de 70 % la mortalité dûe à ce cancer.

En France, environ 900 femmes meurent du cancer de l’utérus chaque année, ce chiffre est en baisse depuis 10 ans. Rien ne permet encore de dire – dans l’état actuel des connaissances - que ce vaccin permettra, dans 15 à 25 ans, de sauver des vies.
Quant aux éventuels effets indésirables, la HAS a refusé de donner un quitus au vaccin : « ce profil de tolérance (NDLR : des patients par rapport au vaccin) est à confirmer dans les conditions réelles d’utilisation. En effet, les effectifs des essais ne permettent pas de repérer des effets indésirables dont la fréquence serait inférieure à 1 pour 4 000 ». Prudence, donc, pour d’éventuels effets indésirables à venir.


Une curieuse omission de l’agence française des produits de santé

Après ces deux morts et les autres, dont les circonstances n’ont pas été précisées par l’Agence européenne, le mot d’ordre est de ne pas affoler la populace : l’Agence française de sécurité sanitaires des produits de santé (l’Afssaps), a
annoncé, le 25 janvier, les 2 décès. Mais elle a ajouté « qu’aucun cas similaire n’a été signalé en France depuis la commercialisation du vaccin en novembre 2006 » (435 000 doses délivrées à ce jour) et qu’un « plan de gestion des risques a été mis en oeuvre au plan national et européen » depuis son lancement. Détail curieux : dans son texte, l’Afssaps a zappé le fait que, au-delà des deux cas très suspects, d’autres « femmes préalablement vaccinées par le Gardasil » sont mortes, comme l’a indiqué l’agence européenne dans son propre communiqué.

Quant à la société Sanofi-Pasteur MSD, qui commercialise le vaccin en France, elle n’a, pour le moment, pas relayé l’information des agences sur son site. Interrogé par Bakchich, son directeur de la communication a répondu, lundi 28 janvier : « nous n’avons rien à ajouter aux communiqués des agences. Nous n’avons aucune raison de croire que les deux décès, en Allemagne et en Autriche, sont liés à la vaccination. Il peut s’agir d’une simple coïncidence malheureuse d’évènements ».

undefinedDes cas troublants également aux Etats-Unis

Avant cette annonce tragique, ce vaccin best-seller a pourtant déjà fait parler de lui à l’étranger : l’un des experts allemands les plus reconnus (également expert pour l’Europe) en conteste l’efficacité. Plusieurs spécialistes et médecins espagnols sont partis en guerre contre ce vaccin pour les mêmes raisons. Une fronde a démarré au Canada, avec articles et pétitions. Enfin, il y a plus troublant : aux Etats-Unis, 19 décès suspects ont été signalés ces derniers mois aux autorités, selon l’organisation Judicial Watch (voir encadré 2, ci-contre).

Aux Etats-Unis : 19 décès suspects, selon Judicial Watch

Ce vaccin est-il dangereux ? Une prudence absolue s’impose, tant que le lien entre la vaccination et un décès n’aura pas été formellement établi. Pour l’heure, les nouvelles les plus inquiétantes viennent des Etats-Unis, qui ont donné leur feu vert à la vente du vaccin depuis plus de six mois.

L’organisation non-gouvernentale Judicial Watch, qui se présente comme défendant l’intérêt public, estime que la Federal Drug Administration (autorité ayant donné le feu vert) a rendu un avis partial permettant la mise sur le marché. Au nom de la loi sur la liberté de l’information (FOIA), elle a demandé – et obtenu - que la FDA lui communique l’ensemble des
cas suspects de décès et de maladies consécutifs à une vaccination au Gardasil, signalés par les professionnels de santé.

Résultat : en septembre 2007, 1824 cas, dont 8 morts. A ces 8 décès, il faut ajouter 11 autres décès antérieurement signalés à la FDA parmi 1 637 autres rapports transmis. Au total donc, selon les chiffres obtenus par Judicial Watch, hôpitaux et professionnels de santé ont signalé 19 décès plus ou moins consécutifs à l’administration du vaccin.

Pour les 8 derniers décès recensés, la FDA, qui a fait réaliser quelques autopsies pour déterminer les causes de la mort, souligne dans plusieurs de ces fiches cliniques, qu’aucun lien ne peut être établi entre l’administration du vaccin et le décès.

Dans ces fiches, on découvre que la plupart des jeunes femmes concernées sont décédées dans les jours et semaines qui ont suivi l’administration du vaccin. Le jour même pour l’une d’entre elles âgée de 17 ans, qui avait, par ailleurs, subi une intervention chirurgicale dentaire l’avant-veille.

Une jeune femme, âgée de 22 ans, est morte 2 jours après avoir été vaccinée. Le rapport note qu’elle était sous traitement hormonal contraceptif.

Une fillette âgée de 11 ans est décédée en mai 2007, 3 jours après avoir été vaccinée. Le médecin hospitalier qui a rapporté ce cas, via une infirmière, a indiqué que, pour lui, la mort était « due à une réaction anaphylactique au gardasil », ayant provoqué un arrêt cardiaque.

Cette thèse n’a apparemment pas été retenue par l’administration américaine puisqu’elle n’a pas suspendu la vente du vaccin depuis. Que va faire l’Agence européenne du médicament ? A ce jour, elle n’a pas établi de lien de cause à effet entre le vaccin et les décès survenus en Europe. Le vaccin continue d’être autorisé et l’Agence considère que l’intérêt du Gardasil reste supérieur aux risques. Mais dans quelles circonstances ces deux jeunes femmes sont-elles décédées en Allemagne et en Autriche ? Combien de temps après l’administration du vaccin ? 1 jour ? Un mois ? Que signifie, dans le jargon européen, « subite et inexpliquée » ? Et quels sont les autres cas suspects ?

bakchich.info

Repost 0
Published by Paprika - dans coups de gueule
commenter cet article
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 12:17
chemtrTM01-01-4.jpgLes tracés de la mort

DES AVIONS QUI ÉLIMINENT LA POPULATION À PETIT FEU OU PLUTÔT À PETITES BOUFFÉES...

 

 

Bonjour les amis de la "Vérité" et de la "Liberté". Aujourd'hui Nenki est fâché. Parce que des amis sont atteints par les effets de ces tracés et ils ne le savent pas. Bien sûr il y a d'autres facteurs tels la pollution, les chimiques et tous les additifs que vous consomez dans la nourriture. Mais les analyses des retombées de ces "chemtrails" sont néfastes pour tous. Et ma conjointe et moi y avons goûter. Voilà pourquoi je suis en boule contre les agences gouverne-mentales qui n'arrêtent pas de nous donner des "dénis" aux lieux de résultats d'analyse.... Alors je me suis engagé dans cette campagne à dévoiler ce crime contre l'humanité. Ça s'appelle; "Ne touchez pas à mes êtres chers" et s'il faut que j'y laisse mon dernier souffle, hé bien ça en aura valu chaque respire car je vais abq2.jpg"talonner" toute la province et le pays pour "les" mettre contre le mur (compagnies pharmaceutiques, bio-génétiques, et al. et ad nauseam y compris "Le Gouverne-ment" à tous les niveaux , ministère de la Défense, de la Santé, de l'Environnement, de la Justice et de la Chasse et Pêche s'il le faut ) grâce à nous tous, bien entendu si vous vous réveillez un jour et vous demandez pourquoi vous ou vos amis sont malades "comme des chiens", excusez l'expression, depuis trop longtemps et à répétition. 

La suite des articles ici :
http://www.conspiration.cc/sujets/chemtrail/chemtrails_1.html

s--parateur-chat.gif

Quand j'ignorais tout de ces foutus chemtrails, je m'extasiais devant la beauté des dessins dans le ciel ..... Oulalala !! Quelle naïveté ! Je me suis informée et j'ai observé le ciel depuis ma fenêtre ... Je voyais ces avions répandre leur poison et transformer un ciel d'un bleu parfait en un ciel couvert de nuages en moins d'une heure et, croyez-moi, la méteo n'y était pour rien ... 
Il y a encore beaucoup de gens qui ne savent rien de ces tracés dans le ciel ... alors faites circuler l'information autour de vous ...
Lisez tous ces articles à partir du lien ci-dessus ... pas obligatoirement en une fois lolllllllllllllllllllll 
A votre avis, d'où viennent ces cancers foudroyants qui se répandent actuellment un peu partout ? Et tant d'autres maladies  ... asthme, allergies etc ....

nature_paysage_ciel.JPG

 undefined
 
 
 
 
 
C'est beau et ça tue ..... grrrrrrrrrrrrrrr
Repost 0
Published by Paprika - dans coups de gueule
commenter cet article
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 19:24

236.jpg

Pourquoi nous appelons-nous « Casseurs de pub » ?

http://www.casseursdepub.org/index.php?menu=pourquoi

Sommes-nous des « casseurs », des gens « pas bien dans leur tête », comme s’emploient à le faire croire les publicitaires ? Non, bien sûr. Au contraire, nous menons un combat non-violent fondé sur l’argumentation. Si nous sommes des « Casseurs de pub », c’est parce que la pub est une machine à casser.

Une machine à casser la nature, l’humain, la société, la démocratie, la liberté de la presse, la culture et les cultures, l’économie ou encore l’éducation.

Mais la pub est aussi une machine à casser des choses plus importantes quoique moins perceptibles : le Verbe et le symbolique… Pardon ? Attendez, continuez à lire !

Nous nous « humanisons » grâce à certaines « valeurs » : les valeurs qui motivent notre engagement sont la liberté, l’égalité, la fraternité, comme il est écrit sur le fronton des mairies de notre pays, mais aussi l’amitié, le partage, la tolérance et le respect de la différence, ou encore le souci des plus faibles d’entre nous. Les seules valeurs de la pub ce sont le fric, la compétition, la loi du plus fort.

Ces valeurs que nous défendons font de nous des Hommes car nous sommes libres. Libres de choisir et de mettre ou pas en pratique ces valeurs, individuellement et collectivement. C’est ce libre arbitre qui définit notre conscience. Nous avons le choix entre ce qui nous semble bien ou mal, entre ce qui nous paraît plus ou moins bien ou plus ou moins mal. Sans conscience, nous serions réduits à l’état d’animal.

Toutes ces valeurs, nous ne pouvons pas les exprimer complètement avec des chiffres. Elles sont « immatérielles ». Nous les expliquons grâce à des mots, mais ces mots demeureront toujours des représentations de nos pensées. Les mots ne pourront jamais expliquer parfaitement nos valeurs. Ils tenteront simplement de s’en approcher le mieux possible. Les mots sont donc fragiles. Très fragiles. Les mots, tous les mots, sont des symboles.

Les symboles sont comme les mots. Nous les utilisons pour décrire et communiquer nos sentiments et nos valeurs. Ainsi Marianne symbolise-t-elle la république. Une balance symbolise la justice. Les mots (ce que les anciens appelaient le Verbe) et les symboles sont donc essentiels à notre humanité. S’en prendre aux mots et aux symboles, c’est s’en prendre à l’Homme lui-même.

C’est pourtant exactement ce que font les publicitaires. Ils déforment les mots. Ils piétinent le langage pour amener les gens à consommer toujours davantage. Ils détournent le sens originel des mots pour manipuler nos cerveaux. Pour déclencher l’envie d’achat chez le consommateur, ils utilisent des stratégies qui passent inaperçues. Ces stratégies sont faites pour nous séduire. La publicité, sous ses aspects festifs et joyeux, sympathiques et drôles, est une dangereuse propagande qui casse, image après image, le sens de la vie. Par exemple, « La vie, la vraie », est-ce que c’est vraiment être à Auchan ? Le chocolat Nutella, est-ce vraiment du « bonheur à tartiner » ?

Les publicitaires utilisent nos symboles pour rendre nos contemporains dépendants de la consommation. Ils manipulent les valeurs qui nous permettent de nous humaniser afin de nous faire acheter. C’est ainsi qu’ils réduisent notre citoyenneté à n’être qu’une citoyenneté d’achat. Nous sommes moins citoyens parce que nous respectons les valeurs de la république que parce que nous faisons des achats considérés comme citoyens. C’est ainsi qu’ils font basculer la société entière dans la consommation. Une société où la consommation n’est plus un moyen mais une fin en soi. Une société qui sacralise le profane – la science, la consommation ou l’argent, et qui profane le sacré, c’est-à-dire les valeurs : la Liberté, l’Égalité ou la Fraternité. La pub fait tout pour nous faire oublier que nous sommes des êtres humains. Elle nous réduit à l’état de consommateurs malades et toujours plus voraces. Rien d’étonnant alors à ce que de plus en plus de contemporains ne sachent plus faire la différence entre un Homme et un animal ou entre un adulte et un enfant. Rien d’étonnant encore à ce que de plus en plus d’entre eux pensent qu’il n’existe ni bien ni mal, des idées vieillottes qui seraient réservées à Georges Bush ou à d’archaïques religions !

Devant ce hold-up des symboles par les publicitaires, beaucoup de nos contemporains finissent par penser que les symboles, c’est de la pub. En refusant les symboles, ils deviennent incapables de parler des valeurs ou de communiquer leurs sentiments profonds.

Voilà ce que fait la pub. Elle capture et détruit les symboles. Elle casse et détourne les mots. En conséquence, elle détruit l’Homme. Un panneau publicitaire qui enlaidit un beau paysage se verra immédiatement, mais souvent ce qui ne se voit pas est plus grave que ce qui nous saute aux yeux immédiatement.

LA SUITE ICI  :  http://www.casseursdepub.org/index.php?menu=pourquoi

Repost 0
Published by Paprika - dans coups de gueule
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Paprika
  • Le blog de Paprika
  • : Une ballade tout en douceur au gré des images, des mots.... au vent du cœur .... ce qui n'exclue pas des cris d'indignation.... Rêvons ensemble voulez-vous ? :o)
  • Contact

Profil

  • Paprika
  • Je me suis mise à l'écriture il y a une quinzaine d'années comme poussée par une nécessité intérieure ... 
 Des poèmes - en prose pour la plupart - me venaient comme par "magie" 
 J'en ai mis quelques uns en images sur des videos ...
  • Je me suis mise à l'écriture il y a une quinzaine d'années comme poussée par une nécessité intérieure ... Des poèmes - en prose pour la plupart - me venaient comme par "magie" J'en ai mis quelques uns en images sur des videos ...

Rechercher