Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 15:18
fractale-105.jpg

Le b
on côté de :l'aimant


Voici le conseil du jour qui a résulté d'une conversation avec une amie ce matin et que j'enseigne depuis des années :

"Au lieu de demander le contraire de ce que vous redoutez, demandez vraiment ce que vous désirez vivre dans votre vie".

Par exemple, vous êtes dans une maison froide et vous désirez déménager dans une maison chaude.
Votre 'vision' dans la nouvelle maison est peut-être celle d'un gros radiateur ou d'une chaudière, ou de doubles vitrages et là... erreur.. car en réalité vous ne pensez qu'au froid à combler... et donc attirez encore plus de froid dans la prochaine...
Par contre, si vous vous imaginez tous les jours en tee shirt chez vous au mois de décembre ou en plein hiver, votre esprit vous servira de la chaleur, puisque c'est l'obligation harmonieuse du fait de la chaleur !

Voilà la loi de création ou attraction, imaginer, faire comme si, avoir la foi que ce soit réalisé... mais la clé pour que la création soit comme on veut vraiment, c'est d'imaginer la solution géniale positive et non la répulsion de ce que l'on ne veut pas.
Et c'est là toute la difficulté !
Comment imaginer que l'on marche parfaitement si le genou ou la hanche coince à chaque pas ?
Comment imaginer son compte bancaire bien rempli, si en lisant son relevé il est négatif ?
Comment imaginer faire un bon repas de Noël en famille si tout le monde est fâché ou éparpillé sur le globe... ?

En trichant à son esprit. 
En mentant... par amour, en modifiant l'illusion.
Tout est création, tout est illusion, tout est molécules assemblées entre-elles qui donnent des résultats.

Imaginez que vous courrez dans les bois tous les jours avec facilité, ressentez la terre sous vos pas, que vous faites un marathon ou que vous jouez avec vos enfants ou petits-enfants... Sentez la joie de ces activités jusque dans vos cellules et votre genou ira bien mieux rapidement, c'est la loi. Mais surtout, ne pensez plus au handicap actuel... ni que c'est incurable, car cette dernière vérité qui est la source de la non guérison actuelle est prioritaire.

Imaginez toute votre famille en train de rire autour d'une bonne tablée... l'échange de cadeaux, les embrassades, ce temps de joie... mais ne cassez pas tout en disant 'c'est impossible' ou 'ce serait trop beau' ou encore 'untel va encore semer la zizannie...' car ce qui est dit même intérieurement est dit... et l'univers entend et répond à la demande...

Imaginez que votre compte bancaire est positif et même de beaucoup...

Trichez, mettez une somme vous-même et envoyez-vous ce relevé... ressentez la joie d'ouvrir votre courrier avec cette bonne nouvelle... ou une autre nouvelle que vous aimeriez lire.

Imaginez un journal avec les infos que vous aimeriez lire... Une photo d'Ingrid Betancourt qui embrasse ses enfants... (par exemple, actuellemnent, le fait de mettre sa photo ou elle souffre au public n'arrange rien inconsciemment car tout le monde la voit ainsi et amplifie celà. En voulant bien faire, faire souvent l'inverse.
L'enfer n'est-il pas pavé de bonnes intentions...).

L'esprit sert en fonction de ce qu'il reçoit comme demande individuelle mais aussi collective, mais ne sait pas ce qui est vrai ou faux.
Modifier une demande est possible à tout moment.
L'univers, la Source, le champ de possibilité agit selon la loi de création.

Imaginez-vous comme un aimant en forme de fer à cheval... selon le sens, il attire la limaille de fer ou la repousse... et pourtant c'est le même aimant et c'est la même action, seule la polarité intérieure change.
Alors il est nécessaire de trouver le bon côté d'attraction et de le mettre en action.
La polarité qui attire le positif c'est l'amour.
La polarité qui repousse c'est la peur. 

Mais qui repousse où ?... dans notre vie ! 

Donc la peur attire aussi, mais le côté négatif.

Cette maudite peur qui se cache dans de multiples recoins de notre égo.
Nos connexions de neurones sont formatées pour envoyer ces messages de peur inconsciemment de nos propres pensées.

Pour une pensée que nous avons de consciente, plus d'une centaine sont inconscientes en même temps ! Voire plusieurs centaines...

Regardez les habitudes... c'est inconscient et pourtant elles sont tellement importantes dans notre vie. Essayez d'en changer une ou deux et vous vous sentez perdus... 
Simplement, changez votre dentifrice de côté de lavabo, ou inversez deux tiroirs d'une commode et vous constaterez simplement la puissance de cet inconscient.

L'amour nous fait dépasser nos limites... et attire vraiment du bon dans notre vie.
Traquons nos erreurs de créations.

Utilisons des outils pratiques de visualisation... un faux journal, un cahier de voeux, un bilan de santé rendu parfait... tout est important pour vivre virtuellement dans la nouvelle réalité afin que l'esprit prenne cela comme une vraie demande et réponde 'en vrai'.

Alors que voulez-vous vraiment vivre ?
Qu'êtes-vous prêts à faire pour commencer à le mettre en action ?
Pour ma part, je retourne regarder mon tableau de voeux de nouvelle vie... il y a un petit moment que je l'ai oublié et je vais vérifier si la polarité est bien ajustée et ou peuvent être mes erreurs de création.

Aimantez bien !
Joéliah
http://www.amourdelumiere.fr
Ce texte peut être diffusé à condition d'en garder la source y compris cette ligne. Merci de participer à la diffusion de l'éveil.
Repost 0
Published by Paprika - dans Spiritualité
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 11:00

D’où proviendrait cette coutume du Sapin de Noël ?

Entre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d'un arbre (L'épicéa, arbre de l'enfantement), le jour du 24 décembre, puisqu'on considérait ce jour comme la renaissance du soleil. Les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires. A chaque mois lunaire était associé un arbre, l'épicéa fut celui du 24 décembre. Pour le rite païen du solstice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.

En 354, l'Eglise institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne. Initialement la célébration de Noël se résumait à la messe de la nativité.

On raconte qu'un moine évangélisateur Allemand de la fin du VIIe siècle, Saint Boniface (né en 680), voulait convaincre les druides germains, des environs de Geismar, que le chêne n'était pas un arbre sacré. Il en fit donc abattre un. "En tombant, l'arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l'exception d'un jeune sapin".

A partir de là, la légende fait son oeuvre. Elle raconte que Saint Boniface a qualifié ce pur hasard de miracle, et déclaré dans sa même prédication : "Désormais, nous appellerons cet arbre, l'arbre de l'Enfant Jésus." Depuis, on plante en Allemagne de jeunes sapins pour célébrer la naissance du Christ.

Au XIème siècle, l'arbre de noël, garni de pommes rouges, symbolisait l'arbre du paradis. C'est au XIIème siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, plus précisement en Alsace.

On le mentionne pour la première fois comme "arbre de noël" en Alsace vers 1521. Au XIVème siècle, les décorations étaient composées de pommes, de confiseries et de petits gâteaux. A cette même époque, l'étoile au sommet de l'arbre, symbole de l'étoile de Bethleem commença à se répandre. Ce sont les protestants en 1560 qui développèrent la tradition du sapin de noël pour se démarquer des catholiques.

Au XVIIème et XVIIIème siècle apparaissent les premiers sapins illuminés. On utilisait des coquilles de noix remplies d'huile à la surface desquelles des mêches flottaient ou des chandelles souples nouées autour des branches.

C'est en 1738 que Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, roi de France, aurait installé un sapin de noël dans le château de Versailles.

On trouva par la suite de plus en plus d'arbres de Noël particulièrement en Alsace-Lorraine, où existait déjà la tradition du sapin.

En 1837, la duchesse d'Orléans Hélène de Mecklembourg, d'origine Allemande, fit décorer un sapin aux Tuileries (Le Louvre). Cette tradition se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le pays grâce aux immigrés d'Alsace-Lorraine qui firent largement connaître la tradition de l' arbre de Noël aux Français. C'est à cette période que le pays entier adopta cette tradition.

Source : http://www.noel-vert.com/histoire-sapin-noel.php

http://www.choix-realite.org



  

 
Repost 0
Published by Paprika - dans Au fil du Net
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 10:32

Dans les enseignements de sagesse orientaux, on compare la conscience spirituelle à un fil qui passe à travers les nombreuses fleurs d'une guirlande. Le fil de conscience relie les différents stades vitaux à une unité et aussi la série des incarnations différentes. Saturne, le régent du Capricorne, est considéré comme le Seigneur de la mort, mais aussi de la libération de l'âme des liens de la matière. La photo d'une cérémonie de l'aménagement d'un lieu pour les 9 esprits des planètes à Hamsavanam près de Visakhapatnam, en Inde, montre la personnification de Saturne, le Seigneur du temps, orné d'une guirlande



Le Messager Lunaire

Mort, naissance et continuité

Introduction : La naissance du Rédempteur est fêtée avec le solstice d’hiver,  pendant la nuit de consécration, au début du signe de terre du Capricorne. Lorsque c’est l’hiver dans l'hémisphère nord et qu’à l'extérieur, la vie se transforme en froid, la matière devient pour la perception intérieure toujours subtile et lumineuse. Le Capricorne représente la naissance dans le spirituel et l’ascension hors la matière. Le sujet de ce Messager Lunaire est donc : « Mort, naissance et continuité ».


Le fil de conscience

La conscience spirituelle est comparée dans les écrits orientaux à un fil passant à travers les nombreuses fleurs d'une guirlande. Ceci signifie que la conscience existe de façon constante même si elle passe par les différentes transformations. Ainsi il ne se passe à travers la naissance qu’une transformation, un déploiement de la conscience qui existe déjà avant la naissance. Si elle n'existait pas déjà antérieurement, elle ne pourrait pas se développer ainsi. Le corps est soumis à la naissance et à la mort ; il passe par les stades de l'enfance, de la jeunesse, de la vie d'adulte et de la vieillesse. La conscience inhérente ne connaît pas ces stades, elle ne connaît ni naissance ni mort. De même, un appareil électrique peut se briser, mais pas l'électricité. Si quelqu'un parle de nous comme une personne jeune ou vieille, il se réfère à notre corps, mais pas à nous. Nous sommes éternels, le corps en revanche peut être sain ou malade et être aussi blessé. Nous nous identifions pourtant facilement au corps et pensons : « Oh, mes cheveux deviennent gris, je crois bien que je vieillis », et nous commençons ainsi à y croire. Et si d'autres personnes nous disent également, « tu vieillis », nous nous accrochons rapidement dans l'illusion.

La conscience est l’arrière-plan des évènements concernant la naissance, la croissance et la mort.Si nous sommes consciemment en contact avec le principe de conscience, nous nous ressentons comme un être pur, illimité. Cette nature intérieure est enveloppée du corps, tout comme nous mettons des vêtements. Nous existons avant de mettre les vêtements, sinon nous ne pourrions pas les mettre. Nous continuons également d’exister, lorsque nous les quittons. Pourtant, si on interrompt le contact avec l'universel, ceci signifie une interruption de la conscience. Les écrits disent que nous vivons dans un état de mort si nous ne sommes pas en conscience de l'existence. La vie est une continuité de la conscience. La mort provoque une interruption. Un départ conscient du corps n'est pas défini comme mort. Ce n'est qu’un départ, pas la mort. La plupart du temps, les gens perdent conscience avant de mourir. Chez eux, le fil de conscience est interrompu et il faut le retrouver. Si nous apprenons à vivre consciemment, le changement entre la mort et la naissance ne peut pas nous toucher. Le maître CVV dit : « Si vous vivez consciemment, vous ne mourez pas ».

Pour les enseignements de sagesse toutes les peurs basées sur l'apparition et la disparition apparentes sont l’expression d'une ignorance profonde sur la nature de l'âme, l'ignorance ayant été déjà là avant le savoir. Pourtant, ainsi que le soleil existe déjà avant qu'il ne nous devienne visible à l'horizon oriental, de même l’émergence n’est pas naissance, mais seulement apparition.

Réincarnation

Néanmoins, jusqu’à ce que l'âme individuelle reconnaisse son identité, un corps est nécessaire au procédé d'apprentissage, et une série de naissances soutient ce processus. L'âme individuelle est une étincelle de l'âme universelle. L'individu passe à travers de nombreuses situations pour recouvrir son identité. Même si la personne ne sait rien de son statut, la nature en a la connaissance et tente de le protéger dans l'état ignorant qui est comparé par les devins à un rêve.

Il y a des gens qui ne sont pas si avancés pour croire en la réincarnation et en un développement futur. Mais même la majorité de ceux qui croient en la réincarnation compte seulement sur les écrits ou sur ce qu’ils ont entendu sans s'en occuper activement. C’est sûrement mieux de croire en elle jusqu'à ce qu'on puisse la voir au lieu de barrer des expériences à travers un esprit doutant. Celui qui peut voir seulement le monde perceptible avec les sens ne peut pas accepter la vérité de choses subtiles. La perception directe est pourtant toujours insuffisante, et les choses comme la réincarnation existent même si beaucoup ne sont pas encore prêts à les voir. Différentes religions ont l’enseignement de la réincarnation, pourtant selon le temps on n'en informe pas. Celui qui est prêt à l'entendre peut recevoir l’enseignement.

Beaucoup voudraient savoir ce qu'ils étaient dans des vies passées. Cette information nous est fermée. Elle s'ouvrira à nous seulement avec le temps et de manière naturelle, si nous suivons le sentier. Celui qui se soumet à n'importe quelles expériences n'obtient pas le savoir juste, mais devient encore plus aveugle.


Le processus d’incarnation

Par une aspiration ardente et une profonde contemplation les devins ont trouvé des méthodes pour quitter consciemment le corps et également réintégrer consciemment une nouvelle forme et une conscience individuelle. Selon leur perception l'intervalle entre la mort et le retour dans un giron maternel est conforme au besoin de possession matérielle et satisfaction de souhaits. Si la demande devient plus forte, l'âme se remet à descendre vers la terre et atterrit à un endroit convenant à ses vibrations. Cet atterrissage a lieu dans la pensée d'un homme, et la descente a lieu à l'aide d'idées dans son sperme. À travers le rapport sexuel l'âme s’imprime à travers le sperme dans l'utérus du corps de la femme et y grandit avec un corps.

L'âme est attachée par le fil de vie. Celui-ci attache le fil de conscience à trois endroits dans le corps : dans la tête, dans la région de l'hypophyse - appelée le plan de conscience ; entre le plexus solaire et le cœur - le plan de force ; entre le Muladhara et le centre sacral, le plan de la matière. Sur le sentier du développement ces liens sont lentement redénoués à partir du bas.

Un être indépendant doit venir aux parents, avant de pouvoir être mis au monde. C’est ce que nous appelons réincarnation. La conscience individuelle se manifeste à partir de l'âme, comme la lumière qui rayonne du feu. L'âme n'appartient pas à la conscience individuelle, elle n'a bien sûr ni début ni fin. Le fait que nous naissons et vivons sans que notre conscience individuelle soit incluse montre que nous sommes au-dessus et que nous sommes illimités.

Nous sommes la continuation d'une continuité des vies passées et nous continuerons aussi dans des vies futures. Nous ne pouvons pas découper simplement une pièce et dire : « C’est ça qui est maintenant ma vie complète. » Les traits de caractère, les préférences et les aversions, les points forts et les faiblesses, que nous avons dès la naissance, nous les avons apportés des vies passées. Nous devrions encore donc travailler dans cette vie consciemment, surmonter quelques faiblesses et obtenir quelques points forts. Celui qui a surmonté ses instincts comportementaux n’a pas besoin de revenir. Il peut pourtant descendre pour le bien-être de l'humanité et aider les autres comme guide spirituel.

Lors de la naissance l'âme se retrouve dans de nouveaux environs. Elle est coulée dans un corps, dans la mère, qui lui est d'abord parfaitement étrangère. Cette solitude peut déclencher peur et oppression, elle ne diminue que lentement. C’est pour cette raison qu’il est important d'offrir des environs agréables et harmonieux pour que l'âme n’ait aucune crainte. A un degré, les pensées des parents ont un effet sur la manière de penser de l'enfant grandissant, tout comme la qualité de la terre qui ne change certainement pas la semence mais décide de la croissance et de la santé du germe. Pendant la grossesse, les futurs parents devraient suivre une discipline, afin de préserver une harmonie de pensées et de paix sur le plan émotionnel et la santé dans le corps.

Les astrologues savent que les impressions reçues par un bébé pendant les six premières heures après sa naissance (90 degrés de rotation de la terre autour de son propre axe) se développeront comme son comportement pendant une durée de 90 ans. Les planètes se trouvant au ciel au moment de sa naissance reçoivent les douze maisons de son horoscope sous des angles différents et forment une structure de karma individuel qui influence 90 ans. Ceci peut être sanctifié et perçu à des formes d'expression plus nobles, si un rituel est effectué au moment de la naissance, un rituel qui appelle le fil de conscience de l'enfant et agit de telle sorte que le mental qui se développe lentement se développe bien.

Nom et nom codé

La partie spirituelle de l’être humain a un nom à travers toutes les incarnations comme nom codé. En raison de ce nom codé on est reconnu sur les niveaux intérieurs et identifié. L'aspect de personnalité de l’homme obtient lors de la naissance un nouveau nom dans chaque incarnation. Si la personne relie les deux couches de conscience, elle peut reconnaître par cela son identité originelle et le sens de sa vie. Ceci est appelé aussi la troisième initiation: La mort de la personnalité séparée et la naissance de la conscience d'âme. L'âme perce maintenant la personnalité et l’être humain se transforme en un collaborateur conscient du plan.



Sources: K.P. Kumar: Sankya. The Sacred Doctrine / div. notices de séminaires / E. Krishnamacharya: Ayurveda. The World Teacher Trust (www.worldteachertrust.org ).

La Bonne Volonté est contagieuse !



© Cercle de Bonne Volonté

http://www.good-will.ch/f_lunar.htm


Pleine lune du Capricorne 2007
Repost 0
Published by Paprika - dans Spiritualité
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 08:45

amiti--01.gif
Même abimés, il peuvent encore faire le bonheur d'un grand nombre de personnes; bricoleurs, collectionneurs ou simplement personnes qui en ont besoin.
Donnez à vos objets une seconde vie
(
voir tous les dons)

Vous n'avez pas les moyens de vous acheter un objet ou vous ne le trouvez pas dans le commerce, faites une demande sur le site (
voir les demandes)

Débarrassez vous gratuitement sur ce site de vos objets qui encombrent vos caves et vos greniers.

Un déménagement en vue? N'encombrez pas les déchetteries, vos poubelles...
 
Pensez recyclage et dons et éconologie. Vous souhaitez récupérer des objets? 

Vous pouvez
les trouver sur le site mais vous pouvez également suivre en temps réel l'apparition des objets sur le site, être averti par courriel ou par le biais d'un flux RSS. 

Voyez la rubrique "m'avertir des nouveaux objets en ligne 

les dons d'objets

les recherches



http://donnons.org/

Repost 0
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 09:43

 

couple.jpgMort sans violence

 

S’il me faut mourir,

Mourir de ta main

Pourrait être plein de charme.

Je mets une condition !

Ô bel hidalgo

Tu me dois bien ça.

 

S’il me faut mourir

Mourir de ta main

Que ce soit de plaisir

Au creux d’une nuit parfumée

Ô mon amant

D’éternité

 

S’il me faut mourir

Mourir de ta main

Alors mourons enlacés

Bercés par le chant des vagues

Ô Hyacinthe

Mon tant aimé.

 

S’il me faut mourir

Mourir de ta main

Le matin nous trouvera

Corps et âmes enchevêtrés

Offerts à l’orient

Le veux-tu Perdican ? 

@Chantal

Repost 0
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 10:04

Un lever de Terre sur la Lune
Laurent Suply (lefigaro.fr)
10/11/2007

  • La sonde japonaise Kaguya a filmé en haute-définition un lever et un coucher de Terre, vus depuis notre satellite. Découvrez ces images.

    La sonde de la Jaxa, l’agence spatiale japonaise, a filmé en haute-définition un lever et un coucher de Terre vus depuis notre satellite. Voici un aperçu de ces images magnifiques malgré la perte de finesse découlant des formats web (allez directement à 1 min 25 pour le «lever» et à 4 min 40 pour le coucher).

     


    Mais ce spectacle est réservé aux observateurs situés non pas sur la Lune, mais en orbite autour d’elle. La révolution de notre satellite autour de la Terre et sa rotation sur elle-même suivant le même rythme, un «Lunien» voit la Terre comme fixée en un point du ciel, de la même façon que nous voyons toujours la même face de la Lune.
    La caméra de télévision haute définition de la sonde est financée par la chaîne japonaise NHK, qui fait la promotion de ce format d’image. Le 31 octobre, elle avait déjà a filmé les premières vues en TV HD de la surface lunaire.


http://www.lefigaro.fr/sciences/2007/11/10/01008-20071110ARTFIG00207-la-lune-saffiche-en-haute-definition-.php

Repost 0
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 18:05
Et s'il suffisait d'être heureux pour changer le monde ?


"Et s'il suffisait d'être heureux
pour changer le monde ?


En ce moment, 800 personnes œuvrent
pour le bien de 121212
autres !

 

Nous atteignons cette fin de semaine un nombre rond de Volitionnaires et un bien curieux nombre de personnes aidées ! 

En tous cas, malgré les Fêtes de fin d'année qui envahissent nos esprits, nous sommes encore et toujours de plus en plus nombreux :-)
 


Forum

Vous êtes 85 inscrits sur le forum  RêVolition : derniers messages sur les thèmes des "Propos et citations du Bonheur" (votre sujet préféré avec 2870 pages vues !) et la "Journée du Bonheur", programmée pour le 08/08/08... [accès au forum]


Proposition 


Que pensez-vous de l'idée de proposer chaque semaine une personne sur qui concentrer un flux de pensées positives ?
Lynne McTaggart développe déjà cela aux USA [voir], nous pourrions faire de même pour les francophones !... Si vous avez une personne de votre entourage gravement malade, envoyez-nous seulement son prénom et ce dont il/elle souffre, et il suffira simplement de concentrer notre "bonnes intentions", à heure fixe GMT, sur cette personne. L'expérience montre des résultats positifs chez les personnes ainsi traitées, sans même qu'il n'y ait besoin de photo, mèche de cheveux ou autre artifice pittoresque. Le simple prénom suffit, même pas l'âge ou la maladie, car c'est l'Intention qui relie toutes les personnes en action et qui dirige le flux de "bonnes ondes".
Quoi qu'il en soit, on peut toujours essayer, et les personnes concernées nous diront bien. 

A votre bon coeur, messieurs dames :-) [
contact]



Ps : les liens indiqués ci-dessus sont indiqués à titre d'illustration et sont indépendants de ReVolition.org, qui n'adhère pas forcément aux propos des auteurs concernés.

 

A bientôt !
Et pensez à vos 5 minutes de bonheur quotidien 

Repost 0
Published by Paprika - dans Au fil du Net
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 09:23

femme-pierres.jpg

Etonnante cette femme pierre et non dénuée de beauté

Repost 0
Published by Paprika - dans Au fil du Net
commenter cet article
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 19:31

 


De jeunes chinoises sourdes dansent en étant guidées par des personnes sur les côtés ..
D'une grande beauté ....
Namaste
Repost 0
Published by Paprika - dans Au fil du Net
commenter cet article
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 12:39
cuke.jpg



Regardez cette video
 sans modération
 et faites la circuler
 autour de vous ......
 sans modération itou ....

Cliker sur le lien ci-dessous :

 



http://www.terre.tv/indexvod.php?case=1&ref=00151

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Paprika
  • Le blog de Paprika
  • : Une ballade tout en douceur au gré des images, des mots.... au vent du cœur .... ce qui n'exclue pas des cris d'indignation.... Rêvons ensemble voulez-vous ? :o)
  • Contact

Profil

  • Paprika
  • Je me suis mise à l'écriture il y a une quinzaine d'années comme poussée par une nécessité intérieure ... 
 Des poèmes - en prose pour la plupart - me venaient comme par "magie" 
 J'en ai mis quelques uns en images sur des videos ...
  • Je me suis mise à l'écriture il y a une quinzaine d'années comme poussée par une nécessité intérieure ... Des poèmes - en prose pour la plupart - me venaient comme par "magie" J'en ai mis quelques uns en images sur des videos ...

Rechercher