Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 14:46

crier-femme-c-bride-tete---b12287-copie-1.jpgEn cette période de fin d'année, il serait dommage qu'une crise de migraine vienne jouer les trouble-fêtes. Malheureusement de nombreux facteurs sont réunis pouvant déclencher la crise. Quelques précautions permettront de limiter les risques.

Si l'on examine les résultats des enquêtes menées sur les facteurs déclenchant les crises de migraine, on retrouve toujours en bonne place alcool, chocolat, manque de sommeil, stress ou bruit. Autant dire que les fêtes de fin d'année sont une période périlleuse pour les migraineux, qui, entre les repas bien arrosés et les nuits blanches, doivent faire face à une concentration inhabituelle de facteurs bien connus pour précipiter la survenue des crises.

Abus dangereux

Les facteurs alimentaires d'abord. Il est difficile de passer les réveillons sans faire quelques excès de table et de boissons. Or beaucoup de migraineux savent bien que l'alcool joue, pour eux, un rôle particulier. Certains ne sont sensibles qu'aux vins blancs ou au champagne, d'autres seulement aux vins rouges ou encore aux apéritifs. La bière est fréquemment citée. Le chocolat est également connu pour pouvoir déclencher une crise de migraine, tout comme les fromages vieillis (gruyère, brie, camembert, roquefort, bleu…), les agrumes ou l'aspartam et les additifs alimentaires, notamment le glutamate utilisé dans les plats chinois, qui ne font pas partie, il est vrai, des repas de réveillon classiques. Si le café a plutôt tendance à prévenir la migraine, au point que des crises peuvent survenir après sevrage chez de gros consommateurs, bu en grande quantité il peut également constituer un facteur déclenchant. Attention donc à ne pas en abuser dans l'espoir de mieux résister aux soirées prolongées.

Les douleurs fugaces au front ou aux tempes provoquées par l'ingestion de glaces ou de boissons glacées n'ont, en revanche, rien à voir avec la migraine. Ces douleurs extrêmement banales, puisqu'elles toucheraient une personne sur deux ou sur trois, durent quelques secondes ou au plus une à deux minutes et sont donc peu gênantes.

En ces périodes d'abus, il n'est pas inutile de remarquer que le jeûne est parfois, lui aussi, un élément déclenchant, ce qui explique que des horaires de repas décalés puissent entraîner une crise avant même de passer à table. Si vous craignez un dîner trop tardif, n'hésitez pas à prendre un petit acompte, quitte à être plus raisonnable après.

Le sommeil, point crucial

La fatigue et le manque de sommeil jouent un rôle majeur pour de nombreux migraineux. Souvent, plus qu'une nuit blanche, c'est la fatigue accumulée qui est en cause. Il est tentant de rattraper ces heures de sommeil perdues en faisant la grasse matinée ou en dormant plus les nuits suivantes. Mais, là encore, attention ! L'excès de sommeil ou les levers tardifs par rapport aux habitudes peuvent aussi déclencher les crises.

Si c'est vous qui organisez les festivités, un autre élément entre en jeu : le stress. La migraine peut se produire au moment où la tension augmente ou, au contraire, lorsqu'elle s'apaise après la bataille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paprika - dans Au fil du Net
commenter cet article

commentaires

daniel 01/01/2008 18:03

Migraineux, je vous plaints. Po...Po...Po... dis Maurice !!!!!!!!!!!!!!!!

daniel 01/01/2008 17:55

Encore une très belle vidéo, (je sais je me répète) oui mes là avec un très joli message…


Bisous

Présentation

  • : Le blog de Paprika
  • Le blog de Paprika
  • : Une ballade tout en douceur au gré des images, des mots.... au vent du cœur .... ce qui n'exclue pas des cris d'indignation.... Rêvons ensemble voulez-vous ? :o)
  • Contact

Profil

  • Paprika
  • Je me suis mise à l'écriture il y a une quinzaine d'années comme poussée par une nécessité intérieure ... 
 Des poèmes - en prose pour la plupart - me venaient comme par "magie" 
 J'en ai mis quelques uns en images sur des videos ...
  • Je me suis mise à l'écriture il y a une quinzaine d'années comme poussée par une nécessité intérieure ... Des poèmes - en prose pour la plupart - me venaient comme par "magie" J'en ai mis quelques uns en images sur des videos ...

Rechercher